Les esclaves de l'anthropocène

Pétrodollar, intérêts financiers, manipulation de masse

La Boétie disait que le peuple a non pas perdu sa liberté mais gagné sa servitude. L’homme moderne, lui, se fait offrir sa servitude. Il se fait offrir un taux d’intérêt comme l’esclave se voit offrir de nouvelles chaines par son négrier. Dans ce livre, Nicolas Teterel met en cause le système de création monétaire kafkaïen voulant que l’argent soit créé à partir de dettes et d’intérêts qui nous obligent mécaniquement, mathématiquement, à générer perpétuellement de nouvelles dettes plus grandes que les précédentes. Un système d’esclavage financier qui porte en lui les germes de l’autodestruction puisqu’une dette en constante augmentation exige une croissance en constante augmentation et donc des émissions de CO2 toujours plus grandes.

L’auteur décortique le fonctionnement de notre système et ses principales têtes d’hydre que sont le contrôle des esprits par l’idéologie et la propagande médiatique, le joug artificiel de la dette ou encore la sujétion des nations aux États-Unis grâce au privilège exorbitant du pétrodollar. Plongez enfin dans un livre qui met en parallèle le réchauffement climatique et la création monétaire !

Livre papier
13,27 €
En stock
Livraison à 0,01€ dès 60€ d'achat Paiement en ligne sécurisé

Editeur : Yves Michel

|

Format : 14 x 22

|

Pages : 324

|

Parution : 27/05/2020

|

Isbn : 9782364291492

|
a propos de l'auteur(e)
Nicolas TETEREL

Nicolas Teterel est journaliste indépendant. Spécialiste des questions économiques et monétaires, il s’intéresse aussi à la collapsologie, la[...]

Aucun autre titre disponible
Fiche complète
Avis et commentaires (0)

Soyez le premier à donner votre avis !

vous aimerez aussi
la presse en parle
Pas encore d'articles sur ce livre Autres articles