ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

Le smoothie au moringa

Publié le : 17/01/2019 14:50:29
Catégories : Santé et bien-être

Le smoothie au moringa

"Si l’on mange bien, on n’a pas besoin de médicaments. Si l’on mange mal, les médicaments ne servent à rien". David Frawley 

Que vient faire le moringa dans la rubrique « Recettes » du mois de janvier  ? Grâce à sa fabuleuse richesse en substances nutritives, la poudre de feuilles de moringa sera d’une valeur énergétique incroyable combinée à une boisson fermentée aux EM. C’est ce dont nous avons précisément besoin à ce moment de l’année pauvre en ensoleillement. Si, de surcroît, cette poudre parvient d’arbres qui ont déjà été traités avec des EM (comme c’est le cas dans le jardin de moringas de Tenerife), elle nous apportera encore plus de substances vitales. Les feuilles sont séchées dès leur récolte à une température qui doit être inférieure à 40 °C, afin qu’elles ne perdent pas leurs qualités nutritionnelles. La couleur vert tendre de la poudre montre que toute la chlorophylle a été préservée.

Cette poudre peut être mélangée à des sauces de salade, des soupes, du müesli ou des smoothies. Une cuillère à café suffira en général pour combler nos besoins quotidiens en substances d’origine naturelle. Dans les smoothies, on peut ajouter des bananes, des pommes ou d’autres fruits, mais aussi quelques feuilles d’épinards d’hiver, de mâche ou de cette foisonnante « mauvaise herbe » du jardin, le mouron blanc (voir page 50), un peu de jus ou un peu d’eau de céramique EM. Du sucre de fleurs de coco, du xylitol (sucre de bouleau) ou du miel arrondiront le goût un peu âpre auquel certaines personnes devront d’abord s’habituer. Il reviendra à chacun d’obtenir la saveur qui lui convient.

Si notre corps réclame bientôt sa ration quotidienne de boisson fer-mentée EM-moringa, ne pensez pas à une addiction  : c’est simplement le signe qu’elle nous fait du bien.

Conseil. Avec un ajout d’EMS, le jus que l’on obtient en écrasant les feuilles de moringa peut servir à stabiliser et à nourrir les plantes.

Extrait du livre Une année au jardin avec les micro-organismes (EM)

Par Anne Lorch

Ceci peut vous intéresser

Partager ce contenu