ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Nos codes promos :

BIO22 - Recevez en cadeau notre tote bag 100% coton bio et profitez de frais de livraison réduits à 0,01€ dès 50€ d'achat. Valable pour les 100 premières commandes jusqu'au 31 juillet avec le code BIO22

POCHON22 - Pour l'achat simultané de 2 jeux relationnels de Frédérique Epelly (voir ici), recevez en cadeau un sac pochon avec le code POCHON22

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

Extrait du conte de l'art de vivre "L'oeuvre de Celestiano"

Publié le : 20/01/2022 09:47:14
Catégories : Développement personnel , La Presse en parle

Extrait du conte de l'art de vivre "L'oeuvre de Celestiano"

Extrait du conte de l'art de vivre "L'oeuvre de Celestiano",

Tiré du livre d’Isabelle de Lisle Le réveil de l’enfant d’Or

Illustratrice : Marie-Cécile Distinguin / Musique : Aïna

L’histoire de Célestiano nous montre que c’est dans l’enfance que se cache la clé qui ouvre toutes les portes de notre créativité. Le tout jeune enfant est naturellement animé par l’élan créateur. Inspiré par ses  rêveries, il voyage dans son monde intérieur et crée spontanément, sans enjeux, en s’amusant.

Avec tous les sens en éveil, il goûte au plaisir de la texture de la peinture sous sa main et s’émerveille des couleurs qui se mélangent entre elles. N’ayant naturellement pas d’intérêt pour le résultat, il se laisse aller à son imagination, où il puise une créativité sans limite. Il est lui-même, vivant l’expérience de son geste libre. La feuille blanche se remplit de l’énergie de ses traces et vibre à partir de son empreinte de vie. Il rayonne car il  ne cherche pas encore à briller aux yeux des autres.

Ensuite, le monde adulte lui demande de structurer ses choix et en s’adaptant aux règles sociales sous le joug des injonctions : « Cesse de rêver ! Sois sérieux ! Fais des efforts pour réussir ta vie ! ».

Sous l’exemple des adultes, il va chercher à répondre aux exigences du monde. Ainsi, se coupe-t-il progressivement de l’élan corporel, de sa nature spontanée et de son aspiration naturelle  à  découvrir monde  en  s’émerveillant instantanément.

Devenir artiste de sa vie, c’est sentir que les bras sont soulevés par le vent, c’est aimer sentir le soleil sur la peau ou plonger son regard dans la lumière qui traverse le nuage. C’est retrouver en soi l’élan d’un feu crépitant pour s’ajuster au monde, dans un mouvement puissant, spontané, singulier et plein de vie. C’est peut-être détricoter les mailles serrées de ce qui a été inculqué pour redevenir qui l’on a été, c’est-à-dire qui l’on est au fond…

Par Isabelle de Lisle, autrice du livre Le réveil de l'enfant d'Or, Ed Souffle d'Or, 22/02/2022

Ceci peut vous intéresser

Partager ce contenu