ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

Sous les ailes d’Amiel, Conte de l’élan vital

Publié le : 10/01/2022 15:59:10
Catégories : Développement personnel , La Presse en parle

Sous les ailes d’Amiel, Conte de l’élan vital

Extrait audio du conte de l’élan vital Sous les Ailes d’Amiel

Tiré du livre d’Isabelle de Lisle Le réveil de l’enfant d’Or

Illustratrice : Marie-Cécile Distinguin / Musique : Aïna

« Les ailes de la vie » est un conte qui éveille l’enfant vivant, un esprit incarné dans un corps.

À l’état naturel, ce tout-petit n’est pas encore formaté par les convenances et les normes éducatives. Il perçoit le monde avec le prisme de l’amour et s’exprime avec tout son corps. Il sent les personnes et les animaux. Le conte nous indique que le temps est venu de se réapproprier cette boussole intérieure. Il faut une certaine dose de patience pour être à l’écoute de cette essence. L’élan vital est ce désir de l’enfant d’exister au-delà de l’instinct de survie, en explorant le vaste monde, avec curiosité et enthousiasme pour prendre le risque de la Vie. C’est le moteur de son développement et un véritable enjeu pour les adultes qui ont l’obligation de protéger l’enfant. Pour évoquer les besoins fondamentaux de sécurité physique, affective et psychique au-delà de la notion de survie, nous parlons de « vivance », soit la sensation d’être pleinement vivant.

La plupart du temps, les adultes, pris dans leurs peurs et dans l’accélération du monde qui les entoure, participent à la détérioration de l’énergie vitale de l’enfance. Or, l’enfant a l’élan d’avancer et dès ses premiers pas, se relève tout seul quand il tombe.

Le parcours de l’Ange Amiel tisse par sa seule présence un trait d’union, conscient, entre le ciel et la terre. Se connecter au ciel implique de s’ancrer profondément dans sa réalité corporelle. S’incarner dans la matière aide à puiser la force de l’enfant vivant. Lâcher prise sur le temps qui passe permet de vivre sa spiritualité avec fluidité, sans vaciller à la moindre difficulté.

Ancrer l’instant présent dans la vie quotidienne alimente l’élan vital.

« Attention à ne pas te perdre à travers les méandres des rêves qui viennent de la tête des hommes, le plus souvent tissés d’illusions. Aie assez de patience pour apprendre avec le temps la sagesse de la tempérance. »

Par Isabelle de Lisle, autrice du livre Le réveil de l'enfant d'Or, Ed Souffle d'Or, 22/02/2022

Ceci peut vous intéresser

Partager ce contenu