ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Et pour toute commande de 60 €, recevez en cadeau

- le livre d'André PITRA 
Oser dire... et savoir le dire
Jusqu’au 31/10/2019
Code OSER-2019

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

Le développement personnel dans un monde devenu plus incertain et chaotique

Publié le : 24/09/2019 09:47:10
Catégories : Développement personnel

Le développement personnel dans un monde devenu plus incertain et chaotique

Dans un monde en pleine évolution, le développement personnel est nécessaire à la fois pour ne pas être « largué » par l'évolution globale mais surtout pour être capable de comprendre, profiter et surfer sur ce tsunami des changements.

Dans un monde plein d’incertitude, un monde devenu chaotique, il est devenu nécessaire d’apprendre à apprendre, apprendre à désapprendre (ce que nous avons appris hier n’est plus valable aujourd'hui) et donc de réapprendre. Il va falloir adopter un apprentissage « évolutif ». C’est une démarche de développement personnel permanent que nous devons entamer pour créer des émergences (d’organisation, de conscience) pour soi-même, ses proches, sa communauté et l’humanité.

Pourquoi un monde plus incertain ?

Le monde est plus incertain parce qu’il est devenu chaotique, au sens scientifique, pour essentiellement trois raisons : le nombre, la connexion et la vitesse. Tout d’abord le nombre. Nous n’avons jamais été aussi nombreux sur terre. En moins de 200 ans, la population humaine est passée de 1 milliard à probablement plus de 8 milliards d’habitants. Et ces humains n’ont jamais été aussi connectés. Il y aujourd’hui a plus de téléphones portables sur terre que d’êtres humains et pratiquement la moitié des êtres humains sont connectés à internet. Les spécialistes des théories du chaos diront qu’il y a plus « d’agents connectés ».

De plus, les changements s’accélèrent, en particulier grâce, ou à cause, des évolutions technologiques. Des évolutions qui ont pris un caractère exponentiel ces dernières années sans que l’on sache aujourd’hui quand et surtout où cette évolution technologique va s’arrêter.

Le monde que j’appellerai « extérieur » (par opposition à notre monde « intérieur »), est ainsi en pleine évolution, en pleine mutation. De nombreux gourous technophiles parlent de la Singularité : le moment dans l’histoire où la puissance de calcul des ordinateurs va dépasser les capacités de calcul d’un cerveau humain. Robotique, génétique, neurosciences, intelligence artificielle, etc., toutes ces technologies ont plus progressé ces dernières années que ces derniers siècles. Et chacune d’entre elles est source d’autant d’espoir que d‘inquiétude. Chaque révolution technologique est potentiellement capable de résoudre des problèmes actuels qui paraissent insurmontables (la faim dans le monde, les maladies génétiques, etc.) et en même temps capables de détruire l’humanité (les changements climatiques, le terrorisme, une intelligence artificielle devenue folle qui détruit l’humanité, etc.)

Faire émerger la singularité de conscience

Qu’on le veuille ou non, on peut affirmer aujourd'hui que cette Singularité va se produire tôt ou tard. Et le seul espoir d’éviter une sorte d’apocalypse technologique, c’est d’être capable de faire émerger une autre Singularité que j’appelle la Singularité de Conscience face à cette Singularité technologique.

Pour que cette Singularité de Conscience se produise le plus rapidement possible, nous avons besoin de deux choses :

  • Que chaque être humain trouve sa propre singularité. Qu’elle et il trouve son altérité et puisse apporter à l'humanité cette singularité. Quelle est ma mission sur terre, dans cette vie ?
  • Qu’ensemble nous contribuions à la Singularité de Conscience seule susceptible de faire face à la Singularité Technologique. En particulier, comment construire une nouvelle manière de vivre ensemble et plus harmonieuse sur notre fragile petite planète bleue perdue dans le cosmos ?

Les 3 voies de développement personnel

J’ai trois conseils que les Théories du Chaos, mes recherches et mes rencontres m’ont inspirés, trois voies de développement personnel pour faire émerger cette Singularité de Conscience individuelle et collective :

  • Une nouvelle forme d'apprentissage évolutif
  • Trouver son rêve (son attracteur étrange)
  • Profiter de l’auto-amplification et de l’effet papillon

L’apprentissage évolutif

Nous assistons déjà à l’émergence d’un nouveau type de personnes, capables de s’épanouir dans un monde toujours plus complexe et incertain. Ce type de personne possèdent une conscience évolutive. L’être humain est en effet capable de s’auto-observer, de réfléchir à son propre propos. Les humains peuvent être conscients de leur conscience, observer la façon dont ils observent le monde, comme ils peuvent apprendre à apprendre et évoluer en changeant leur voie d’évolution.

On peut aussi parler d’apprentissage évolutif. Celui-ci nous permet de réexaminer et de renouveler nos points de vue. Il nous offre la possibilité de reconcevoir nos systèmes à un plus haut niveau de complexité. En apprenant évolutivement, nous pouvons prédire l’émergence de situations autrement inattendues et être en mesure de les gérer.

Le cursus de développement personnel d’un tel apprentissage pourrait suivre les orientations suivantes :

  • L’acceptation de l’incertitude. Pour maintenir notre bien-être émotionnel et psychologique, nous devons accepter l’incertitude, l’inattendu et l’absence de prédictibilité. Cela signifie, par exemple, être dans un état de flou ou de confusion et accepter cet état comme nécessaire dans un processus d’interaction avec un monde devenu chaotique.
  • La capacité à (re)construire ses croyances. S’accrocher à des croyances absolues et irréfutables rend la vie très difficile dans un monde de changements incessants, imprévisibles et discontinus. Vivre dans un monde chaotique oblige à reconnaître la part que nous jouons dans la construction de nos propres croyances.
  • La capacité à se (re)créer. Pour gérer l’incertitude, les individus se devront de stimuler leur capacité à l’auto-création. Les matériaux du monde physique, les machines, les ordinateurs, ne se créent pas tous seuls (pour l’instant en tout cas...) Cependant, l’humain porte en lui les graines de sa propre création, et peut constamment se renouveler, se guérir, se régénérer, se modifier et in fine se recréer. L’individu capable d’autopoïèsis (la capacité à se re-créer et ainsi maintenir son existence en permanence) peut maintenir son identité à travers le temps, tout en changeant et en se transformant pour s’adapter à un environnement en perpétuelle mutation.
  • Le soi en mutation. Se considérer comme une identité singulière, autonome, et intégrée à elle-même peut conduire à des contradictions, à des conflits internes et à un stress suffisamment important pour occasionner une dépression. Face à des changements accélérés, à une incertitude proliférante, le soi, qui est le socle absorbant et traversant tous les changements, doit se transformer et se considérer désormais comme faisant partie d’un processus en évolution et non comme un état stable. Conscient d’être toujours ce qu’il est au travers des différents modes qu’il expérimente, l’individu développe alors un soi doté d’une grande liberté et d’une très forte adaptabilité.
  • Désidentification. L’aspect à la fois stable et adaptatif du soi évolutif peut gagner en efficacité si l’individu devient capable de se désidentifier. S’identifier complètement à sa fonction dans une entreprise par exemple, pose un gros problème existentiel lorsque l’entreprise délocalise ses usines et que l’on est inclus dans le prochain plan social. À une époque de changements discontinus, imprévisibles, et suffisamment accélérés pour s’enchaîner rapidement au cours de la vie d’une seule personne, s’identifier trop nettement à un rôle, un emploi, une émotion, une certaine manière de vivre, devient problématique. La capacité à se désidentifier permet de devenir libre de choisir entre diverses actions ou comportements possibles.
  • Le moi observateur. Savoir muter et se dés-identifier devient plus facile lorsque l’on développe un « moi observateur ». Il s’agit d’un centre de conscience calme et stable qui garde toujours du recul sur le moi en action. Dans un environnement de turbulences et de changements permanents, un moi fonctionnel doit avoir un niveau de conscience plus haut. Pour cela, nous devons garder une part de notre conscience séparée du reste et ayant pour mission d’observer la conscience active. Ce moi observateur peut observer en silence le flot des événements, au-dedans et au-dehors du corps et de l’esprit, de façon détachée.

L’apprentissage évolutif nous aide à vivre dans l’incertitude, en facilitant la remise en question, voire la suspension totale de croyances potentiellement obsolètes ainsi que la création de nouvelles perspectives.

Trouver votre attracteur étrange. Trouver votre rêve

L’état de « chaos » du point de vue scientifique a plusieurs caractéristiques, en particulier :

  • Il peut y avoir un ordre caché dans le désordre apparent : attracteur étrange et images fractales
  • Dans un état chaotique, les phénomènes s’auto-amplifient
  • Un état chaotique est l’état de transition vers un nouvel ordre, une émergence ou un effondrement

D’après les Théories du Chaos, on découvre que ce qui parait désordonné, ne plus avoir de sens, peut en fait avoir un sens caché. Elles affirment que, même si des événements sont divergents, apparemment désordonnés, statistiquement il existe un schéma de convergence nommé attracteur étrange. Un peu comme un fleuve qui va trouver sa « mer ». Il y aura des crues, des sécheresses, des obstacles, des surprises tout au long du chemin mais à la fin le fleuve se jettera dans « sa » mer.

Ce que nous disent les Théories du Chaos, c’est que l’on peut trouver notre rêve, notre « attracteur étrange » : ce vers quoi nous voulons aller dans notre vie. Alors choisissez votre rêve, votre propre « mer » que vous atteindrez quelles que soient les crues, les sécheresses, les obstacles, et les surprises rencontrées sur votre route dans ce monde chaotique.

L'auto-amplification et l'effet papillon

Et pour favoriser l’émergence de votre rêve, et éviter l’effondrement en cours de route, profitez d’un autre enseignement des Théories du Chaos : l’auto-amplification, l’effet papillon. Dans un état chaotique, les phénomènes s’auto-amplifient. Ils s’éloignent de plus en plus de l’équilibre après ce qu’on appelle le point de déclenchement ou le Tipping Point. Un tout petit changement dans votre vie aujourd’hui va entrainer un changement demain qui va en entraîner un autre qui lui-même va en entrainer autre, etc.

Pour utiliser les phénomènes d’auto-amplification dans ce monde chaotique pour réaliser votre rêve, rien de plus simple : lisez votre rêve tous les matins !

Le chaos est mon ami

Dans un monde devenu plus incertain et chaotique, en pleine évolution, les vérités d’hier ne sont plus toutes vraies aujourd'hui. Il nous est ainsi nécessaire pour prospérer dans ce nouveau monde d’acquérir de nouvelles formes de développement personnel. Nous pouvons parler d’apprentissage évolutif. Nous devons apprendre à apprendre, apprendre à désapprendre et apprendre à réapprendre !

Dans le monde d’avant, « linéaire », pour changer les choses, il fallait être très puissant, président d’un pays, être très riche ou très nombreux et faire la révolution. Dans un monde chaotique, « non-linéaire », grâce à l’effet papillon, vous n’avez jamais eu autant de pouvoir de changer les choses, de réaliser vos rêves.

Alors, dès aujourd’hui et sans plus attendre, trouvez votre rêve, lisez le tous les matins et laisser les phénomènes d’auto-amplification réaliser votre rêve !

Bruno Marion, co-auteur du Livre Blanc du Développement Personnel

Bruno Marion est futuriste, spécialiste des grandes tendances internationales et de l’innovation. Surnommé le Moine Futuriste, il partage avec nous un nouveau modèle basés sur les théories du Chaos, accessible, immédiatement applicable, qui nous permet de naviguer dans l’incertitude, d’être plus résilient et même de profiter des crises. Il a écrit plusieurs livres à succès sur les cultures Asiatiques, ayant prédit il y a plus de 30 ans déjà l’émergence de l’Asie. Il est l’auteur de l’ouvrage de référence sur comment profiter du chaos et de l’incertitude : Chaos, mode d’emploi aux Editions Yves Michel

Partager ce contenu