ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Et pour toute commande de 60 €, recevez en cadeau le livre de Marie-Agnès Chauvin Soufflez vos maux - La méthode qui associe Autohypnose, Respiration et Cohérence cardiaque.

Jusqu’au 27/10/2019
Avec le code SOUFFLE-2019

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

La détox pour faire du bien à son corps et à sa tête 2/3

Publié le : 22/01/2019 09:47:30
Catégories : Santé et bien-être

La détox pour faire du bien à son corps et à sa tête 2/3

L’intérêt de la détox est d’ouvrir sa conscience sur ce que l’on mange et comment on le mange. C’est le moment parfait pour contacter et épouser son rythme alimentaire, pour manger lentement et prendre le temps de mastiquer. Rien que par la mise en place de ces quelques conseils, vous commencerez à sentir votre énergie remonter.

Trois manières d’aborder la détox en fonction de chacun

L’allégement : Il consiste à identifier toutes les sources de surcharges dans son alimentation et de les éliminer sur plusieurs jours en les remplaçant par des aliments de qualité biologique si ça n’est pas déjà le cas et en quantité adaptée à ses besoins.

La monodiète : Elle consiste à consommer une seule famille d’aliment durant 1 à 3 jours. L’intérêt étant d’alléger le processus de digestion en le simplifiant. Mélanger les catégories alimentaires complexifie la digestion puisque tous les aliments ne sont pas digérés au même endroit du corps. La digestion des glucides par exemple démarre dans la bouche grâce aux enzymes salivaires pour finir leur dégradation dans les intestins. Les protéines sont digérées dans l’estomac en milieu acide… La digestion produit des déchets métaboliques issus de la dégradation des aliments. On comprend mieux ici l’intérêt de consommer des aliments de qualité qui génèrent moins de déchets et sollicitent donc moins l’organisme. A l’instar des toxines, ces déchets devront être éliminés pour ne pas surcharger l’organisme. On optera ici pour des fruits, légumes ou céréales de saison. Par exemple : les raisins seront privilégiés en automne, les céréales en hiver parce qu’elles sont dites réchauffantes…

Le jeûne hydrique : Il consiste à consommer des bouillons, des tisanes et de l’eau durant 1 à 3 jours. Cette démarche n’est pas adaptée à tous. Aussi il est bon de s’écouter pour choisir la manière la plus bienveillante pour soi de mettre en place une détox.

Il n’y a pas de meilleures options que celle qui nous convient le plus parce qu’elle est concrètement applicable et adaptée pour soi. Certains n’envisagent pas le jeûne parce qu’ils pourraient l’apparenter à une privation. Il n’y a aucun problème. L’intention est de faire du bien à son corps et à sa tête, pas de les malmener.

Agir sur alimentation mais pas seulement

Agir sur son environnement : C’est le plus difficile mais il est possible d’anticiper une détox de 1 jour en minimisant les endroits où l’on sait la pollution la plus présente. Peut-être l’occasion de se mettre au vert le temps d’une balade en nature pour s’extraire de la ville si vous y vivez. Elle est souvent le siège de pollutions multiples : pollution de l’air, pollution sonore, pollution visuelle, ondes... Si vous vous organisez suffisamment à l’avance, vous pourrez certainement programmer des activités de plein air loin de la frénésie urbaine !

Agir sur ses habitudes : Il est bon de rompre le temps de la détox avec ses habitudes quotidiennes si celles-ci ne favorisent pas votre repos. Adoptez des rituels qui vont vous apporter de la douceur et de la sérénité : un bain, une pratique de yoga, de la méditation, un temps en silence, de la lecture, du jardinage, de la peinture… toutes les activités qui invitent à être présent.e à soi même, de se relier à soi. C’est le moment idéal pour initier la cure moderne de “Détox digitale” : ni tablette, ni TV, ni smartphone.

Agir sur son alimentation : Maintenant que le contexte dans lequel se déroulera votre détox est précisé, il est bon de soigner votre alimentation en démarrant par la suppression de certains aliments peu favorables à l’élimination des toxines parce qu’ils contribuent en majeure partie à leur production ! Voici donc la liste des aliments à supprimer le temps de votre détox. Si vous optez pour un allégement, cette liste sera votre guide alimentaire. Que vous ayez choisi d’y consacrer 1, 2 ou 3 jours, il est conseillé de les éliminer quelques jours avant le jour J, il s’agit : des sucres raffinés auxquels on préfèrera la chaleur des épices et la douceur des fruits, du miel ou du sirop d’agave ; les collations sucrées (type barre de chocolat) qu’on remplacera par des fruits frais ou des fruits secs à coque comme les amandes par exemple ; les protéines animales (viandes, poissons) qu’on aimera à remplacer par des protéines végétales : légumineuses, algues, soja… ; l’huile d’olive sera préférée au beurre et exit les cuissons intenses, longues et les fritures, bienvenue à la cuisson vapeur. Enfin, l’alcool et les boissons sucrées seront exclus leur préférant l’eau et les tisanes. On privilégiera des assiettes riches en légumes et haute en couleur !

Ariane Roques, naturopathe et chef en cuisine végétale.
Auteur du jeu de cartes "Se Nourrir en Conscience"

Lire la suite >> La détox en pratique avec Ariane Roques 3/3

Ceci peut vous intéresser

Articles en relation

Partager ce contenu