ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

Comment remettre de la magie dans la vie de nos enfants ?

Publié le : 10/05/2021 11:46:01
Catégories : La Presse en parle , Santé et bien-être

Comment remettre de la magie dans la vie de nos enfants ?

Sans informatique, sans jeux électronique, juste avec notre imagination, notre voix, nos mains et nos souvenirs d’enfants. Pour cela, il nous suffit de recontacter notre enfant intérieur, de le prendre par la main, et de retrouver avec lui et nos enfants, nos petits-enfants, ces enfantines, jeux de doigts et autres historiettes qui ont enchanté notre enfance et tant de générations.

La joie au bout des doigts

Les jeux de doigts, ou enfantines font partie intégrante de la vie d’un tout-petit. Ils ont été transmis par des générations de nourrices, de grands-parents, de parents, d’enfants. Nous nous souvenons tous de ces caresses sur notre visage venant d’une mère ou d’une grand-mère. De ces chatouillis accompagnés de la voix de notre père, qui nous ont permis de créer un lien d’attachement. Ces enfantines qui par leur rythme rappellent à l’enfant, le bercement qu’il a connu dans le ventre de sa mère.

Ces jeux de doigts permettent au tout-petit de prendre conscience de son schéma corporel et de différencier son corps de celui de l’adulte. Rappelez-vous : « je fais le tour de mon jardin », et cette main douce qui passait sur votre visage ; ou « ma poule a pondu un œuf » avec cette main qui fermait chacun de vos doigts… La liste est longue, et je suis sûre que déjà vous retrouvez les sensations agréables, les douces intonations d’une personne si chère, les textes oubliés…

Remettons au goût du jour les comptines de notre enfance...

Les comptines et berceuses font partie de notre patrimoine. Nous avons tous une chansonnette qui a accompagné notre enfance, que ce soit dans le cadre familiale ou scolaire. Elles ont pour fonction de calmer, bercer, amuser et rassurer. Le chant et le mouvement d’une comptine apportent du plaisir, des sensations corporelles, parlent d’émotions, de sentiments.  Ce sont les premières séances de relaxation que vit le tout petit enfant à travers ces chansonnettes. Les comptines permettent aussi aux enfants de se sentir intégrés dans un groupe, elles favorisent l’écoute, la communication, le partage. Ces textes permettent à l’enfant de mettre des mots sur son vécu : le rythme de ses journées, les étapes de son autonomie, les séparations…

Elles abordent de manière simple, mais pas simpliste, toutes les situations que le tout-petit est amené à vivre. Les comptines se sont les premiers jeux littéraires, c’est un déjà une approche de la poésie. Les tout-petits sont sensibles à la musicalité des mots, aux rimes, au rythme. Et d’ailleurs, les enfants ne s’y trompent pas et y prennent beaucoup de plaisir. D’abord à les écouter, puis à les mimer et pour finir à les chanter.

Souvenez-vous : la souris verte qui courrait dans l’herbe, du petit escargot, pomme de reinette et pomme d’api…

...et les contes !

Quelle aventure que de raconter à un tout-petit ! C’est faire un voyage dans un autre monde, avec pour sésame : il était une fois… Ce « il était une fois… » ouvre la porte à l’imaginaire, au tout est possible. Ou le plus petit deviendra le plus dégourdi, la mal-aimée de la famille sera celle que le Prince choisira.

Ces histoires aident à la construction de l’enfant, car dans leurs structures elles viennent nourrir l’imaginaire, le réel et le symbolique. Dans ces histoires, l’enfant devient le héros, le roi, la princesse, la fée, la sorcière… Ces textes permettent à l’enfant d’apprendre à mettre des mots sur ce qu’il ressent, ce qu’il vit. Ces mots aident l’enfant à se construire et à trouver des clés pour grandir.

Et vous quel était votre conte préféré ? L’avez-vous raconté à vous enfants ? Quelle clé renfermait-il ?

Ceci peut vous intéresser

Partager ce contenu