ESPACE BLOG
Thématiques
Formats

Voir les offres spéciales du Souffle d'Or

La peur du non

Publié le : 09/05/2022 09:49:08
Catégories : Développement personnel , La Presse en parle

La peur du non

De celui qui ne refuse jamais rien...

Avez-vous remarqué cette différence incroyable de réaction d’un interlocuteur dans les situations suivantes :

Imaginez que vous êtes celui qui ne refuse jamais rien ; de ce fait, vous vous donnez corps et âme pour satisfaire à toutes les demandes de tout le monde, n’hésitant pas à vous mettre parfois dans l’embarras. Il est devenu tellement normal aux yeux de tous que vous soyez toujours prêt(e) à aider que c’est toujours vers vous qu’on se tourne en cas de besoin et qu’il est rare que l’on vous remercie ; du reste, ça tombe bien car vous ne le faites pas pour ça… mais un petit peu de reconnaissance de temps en temps ne ferait pas de mal.

Et comme vous, vous ne demandez jamais d’aide pour ne pas déranger les autres, vous n’en avez jamais. Et le jour où vous osez dire « non », c’est un cataclysme, une révolution…et on vous le fait savoir…

Les mécontentements s’expriment avec force, beaucoup plus de force que les remerciements d’ailleurs !

...à  celui qui dit toujours "non"

Imaginez que vous êtes celui qui dit toujours « non » ; Celui-ci, on le laisse tranquille puisqu’on sait qu’on n’obtiendra rien ; on le trouve bien un peu égoïste mais quand il veut, il est tellement gentil ; parce qu’en fait, les fois où il accepte, on lui donne une reconnaissance quasi éternelle et on ne retient que cela.

N’y a-t-il pas là quelque chose de fondamentalement « injuste ? » Et bien non ! Ceci est le dur résultat du besoin de reconnaissance, car voici :

Si vous êtes celui qui donne sans compter, on vous reconnait pour cela et donc c’est normal puisque c’est votre façon d’être ; ce qui n’est pas normal, c’est lorsque vous ne donnez plus. Comme, pour une fois, vous frustrez votre interlocuteur vous provoquez sa surprise et son rejet.

Si vous êtes celui qui ne donne pas, on vous reconnait pour cela et votre normalité est de ne pas donner ; ce qui est anormal donc extraordinaire est quand vous donnez ! Comme c’est ce que votre interlocuteur attend puisque, pour une fois, vous comblez son désir, il est surpris et heureux.

Avec le protocole de la Clé du soi, vous aborderez ce complexe de reconnaissance de façon inédite avec la clé du respect portée par l’énergie de mars et par l’archétype du guerrier dont vous trouverez les explications dans le livre : « 7 jours pour apprivoiser son égo ».

Par Valérie DUPONT, auteure du livre 7 jours pour apprivoiser son EGO, Ed. Souffle d'Or 10/05/2022

Ceci peut vous intéresser

Partager ce contenu