Livres de développement personnel, santé, bien-être, parentalité

Livres de développement personnel, santé, bien-être, parentalité

Livres de développement personnel, santé, bien-être, parentalité

Les livres du Souffle d'Or ont pour finalité de permettre à chacun de faire des choix conscients et de s’affranchir des conditionnements. Ils explorent dans une approche rigoureuse et ouverte, de nouveaux concepts et techniques, dans les domaines du développement personnel, de la santé et du bien-être, de la relaxation, etc.. Une place importante est accordée au corps.

Affichage de 1-15 sur 42 élément(s)

Crédit et son intérêt (Le)

Hannes LAMMLER

Dans la "Face cachée de la monnaie n°1", l'histoire intitulée "l'Île des naufragés" décrivait l'introduction de la monnaie et l'arnaque possible de l'étalon or. Aujourd'hui, en pleine crise de la finance privatisée, il est urgent de repenser et de rediscuter les fondements du système du crédit et de le transformer.
Indisponible
0,96
Indisponible

Un regard citoyen sur l'économie

André-Jacques HOLBECQ

L’accroissement des inégalités sociales et l’avenir qui sera réservé aux générations futures, aux peuples de la planète, peuvent-ils laisser indifférent ? NON ! répond André-Jacques Holbecq, qui s’est un jour insurgé contre l’ignorance dans laquelle tout citoyen est maintenu et contre la mondialisation financière ultra libérale.
En stock
2,84
En stock

Poison des intérêts (Le)

Margrit KENNEDY

L’argent gouverne le monde, paraît-il ! Mais qui gouverne l’argent ? Voilà une question importante que soulève à nouveau la crise économique mondiale. À ce stade, allons-nous continuer à laisser les spéculateurs en Bourse, les grandes banques d’investissement, les compagnies d’assurances ou les marchés déterminer la valeur de notre argent ?
En stock
9,38
En stock

Les poules préfèrent les cages

Armand FARRACHI

Il y a quelques années, une étude scientifique sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu’elles n’étaient pas gênées par leur cage, mais s’y trouvaient au contraire plus en sécurité qu’ailleurs. De là à dire que les poules préfèrent les cages, il n’y qu’un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent être dans l’obscurité, les otaries exhibées dans des cirques et les Indiens parqués dans des réserves ?