VOTRE COMPTE

 VOTRE PANIER
Vous avez 0 articles
Pour en finir avec la civilisation


Télécharger
» Table des matières
» Extrait

Informations
Editeur : Éditions Yves Michel
Collection : Société civile
ISBN : 978 2 36429 085 3
Format : 12 x 22 cm
Nb de pages : 152

Autre support
Vous aimez ? Faites le savoir !

Avis et commentaires

» Lire les avis
Votre avis / commentaire

Votre nom

Votre courriel

Filtre anti spam : Veuillez recopiez le texte ou les chiffres visibles dans l'image
Prix : 12,00 €


 Ajouter

Pour en finir avec la civilisation

Un mythe barbare

François DE BERNARD


"La "civilisation", un argument politique camouflant une arme de destruction massive." François de Bernard

« La civilisation » est une invention rhétorique qui, depuis trois millénaires, a justifié les pires massacres, vols et destructions perpétrés par les dominants, quels qu’ils soient. Un argument politique camouflant une arme de destruction massive. En un siècle, avec deux Guerres mondiales, moult génocides et « purifications » ethniques ou religieuses, cet étendard a atteint un résultat supérieur à ceux des conquérants du passé : no limit et no future !

Comment le paradigme de la civilisation, sa représentation fantasmatique, se retrouvent-ils à l’origine des désastres contemporains ? C’est l’objet de cet essai que d’en inventorier et tisser les liens. De fait, les crises postmodernes du « développement », de l’environnement, du chômage, de la financiarisation de l’économie, de la numérisation et marchandisation du monde, sont liées à la matrice civilisationnelle. Tout comme la cancérogénisation et la société de surveillance générale. Quant à la défection du politique et à ses impasses, elles ne peuvent en être dissociées.

Etablir de tels liens choquera, mais permettra aussi de penser différemment la floraison des guerres civiles et de religions, les nouvelles formes de barbarie se télescopant sur l’écran vidéo du chaos de ce début de millénaire. Un chemin nécessaire afin de reconstruire le rapport au monde perdu et la citoyenneté abolie.


Dans le prolongement de ses précédents essais critiques sur des thèmes comme la pauvreté, la démocratie, le chômage, les mondialisations, le terrorisme et le numérique, François de Bernard poursuit ici son travail de décryptage des causes des dérèglements majeurs du monde postmoderne et des liens qu’ils entretiennent entre eux.



Envoi sous 48H

Prix : 12,00 €


Avis des internautes

    Aucun avis pour le moment
Voir la dernière newsletter

Nos thématiques


Services



Rejoignez la page
des Éditions Le Souffle d'Or
sur