VOTRE COMPTE

 VOTRE PANIER
Vous avez 0 articles
Vous êtes ici : Actualités / Vidéos de nos auteurs

Communiquer avec son corps sans se prendre la Tête


Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que notre corps est intelligent, que les symptômes ne sont pas là par « hasard », qu'ils sont des signaux qui nous sont envoyés et que nous avons souvent du mal à décoder. C'est un sujet important, car le corps semble nous parler plus souvent sous forme de douleur, et parfois sous forme de vagues de bien être. 

Si l'on pense que le corps est vraiment capable de nous enseigner dans tous les aspects de notre vie, alors on en arrive souvent à se « prendre la « tête ». « J'ai mal là, qu'est-ce que ça veut dire ? »... et de plonger dans des grilles de symbolisme et de se creuser la mémoire pour tenter de faire des liens entre ce que ce symptôme peut bien signifier et le moment où il est arrivé, ou bien ce qui est arrivé les jours d'avant. Parfois ça parle bien, d'autres fois c'est tiré par les cheveux... car notre mental est très fort pour tisser des liens de cause à effet coûte que coûte. Alors au final, c'est peut être ça ou pas.

Mais est-ce que les liens que nous avons fait nous touchent ? Est-ce qu'ils nous enseignent dans le sens de « nous transformer » ? Sommes-nous touchés dans notre corps parce que le corps manifeste ? Souvent nous sommes décollés de lui, même lorsque nous nous mettons à son écoute.

Si l'on compare le corps qui se manifeste avec des symptôme à un enfant qui réclame de l'attention, c'est exactement comme si, dès que nous entendons ses cris, nous changions de pièce pour aller chercher dans un livre de psychanalyse une compréhension de ses manifestations, et qu'un fois cela fait, nous restions là tranquillement assis dans un canapé en se demandant pourquoi l'enfant crie toujours là-bas dans l'autre pièce...

Le corps a besoin que nous soyons en contact avec lui.

Lorsque notre attention est trop mentale, il y a de la distance... c'est comme si nous voulions nous débarrasser d'un problème. Alors comment faire ? Il faut réapprendre à penser, respirer, vivre, danser avec conscience et attention, avec légèreté et présence. Car il y a une façon de se poser contre le corps et de découvrir beaucoup plus que des sensations de douleur ou de chaleur... le corps est force, poésie, source d'imaginaire appuyé sur des sensations riches.

Le corps est un dragon fabuleux qui aime être chevauché sur les chemins du monde, mais qui est trop souvent contenu dans sa grotte , à couver jalousement ses trésors, ne nous montrant vraiment pas le meilleur de lui-même, parce que nous nous battons contre lui.

Comment retrouver un lien vivant au corps ?

Nous avons créé l'oracle « Les Cartes du Corps » (éditions le Souffle d'Or) pour permettre de retrouver un lien vivant au corps. Dans ce jeu, le corps est une communauté de personnages qui oeuvrent ensemble pour notre évolution sur Terre, et qui font de leur mieux. Le principe du jeu est d'alléger notre mental, et de favoriser notre imaginaire. Dans le cas de ce jeu-ci, il est aussi une invitation à développer notre ressenti et notre contact à nous-mêmes.

Les cartes permettent d'avoir un intermédiaire léger entre notre conscience et notre corps : plutôt que de se concentrer sur soi en essayant de ressentir quelque chose à tout prix, sans bien savoir où dans le corps, ni pourquoi, ni comment, la carte tirée nous donne une direction. C'est une carte dans tous les sens du terme : elle montre un territoire, elle rend plus facile d'y aller.

Lorsque l'on tire une carte en lien avec une question, elle dit juste : « regarde là, exactement là dans ton corps, c'est ce personnage en toi, cette part de ton corps qui a la réponse à ta question. Pose ton attention là et fait confiance. Tout ce que tu ressens, imagine, entends, fait partie de la réponse ».

Peu à peu, ça  marche, les réponses deviennent plus claires.

Nous nous rééduquons à être en lien avec nous-même.

Comme pour toute rééducation, il faut du temps et de la pratique. De la patience... et parfois, subitement, les choses prennent forme, le contact est là. C'est, nous en sommes certains, le meilleur chemin pour retrouver notre humanité. Sur cette Terre, pour nous, et pour le bien de toute la communauté humaine, le mieux que nous puissions faire et de redevenir amis avec la communauté de notre corps.

DECOUVRIR LES CARTES DU CORPS

Anne Ena et Nicolas BERNARD

Vous pouvez partager cette page !
Voir la dernière newsletter

Nos thématiques


Services



Rejoignez la page
des Éditions Le Souffle d'Or
sur